123

Carlo scarpa layers

Auteur : Schultz Anne-catrin

Langue : Anglais

Spécifications

Format : 25 X 30 cm

152 Pages

Prix : 63,00

Carlo scarpa layers

Au cours des dernières décennies, la pertinence de Carlo Scarpa n'a cessé de croître. A l'heure où les architectes doivent utiliser la ville et les bâtiments existants comme point de départ pour leur travail, son oeuvre reste une source d'inspiration. Des bâtiments comme le Castelvecchio de Vérone nous montrent que l'architecture est capable de communiquer sa propre histoire, a du sens et développe une dynamique contemporaine qui lui est propre.
L'architecture en couches de Scarpa rend visible le processus de devenir et la sédimentation temporelle des matériaux et des significations. C'est surtout aux points de transition et d'interface que la stratification devient un élément narratif qui élucide les qualités tectoniques du bâtiment. La superposition consiste à laisser un enregistrement de la façon dont un objet a vu le jour - soit au moyen des sédiments de son histoire, soit grâce à l'intervention de l'architecte.
Dans ce livre, Anne-Catrin Schultz présente ses recherches sur le phénomène de la superposition dans l'architecture de Carlo Scarpa. La superposition décrit la composition physique des couches définissant l'espace ainsi que la présence parallèle de références culturelles et d'associations formelles ancrées dans les couches physiques. Le travail de Scarpa est une incarnation de la stratification multidimensionnelle et en même temps, un point focal pour les mouvements architecturaux de son temps qui ont pour thème la stratification.
La première partie du livre examine les champs d'influence et les racines intellectuelles de Scarpa et les met en perspective avec les anciennes théories et leur interprétation de l'architecture en couches, par exemple la théorie du vêtement de Gottfried Semper. La deuxième partie présente une analyse de trois projets majeurs, Castelvecchio et Banca Popolare à Vérone et la Fondation Querini à Venise.