Harry Callahan: Retrospective

49,90 

L’exposition est jusqu’à présent, la plus grande qui ait exposé ses œuvres, et inclu non seulement ses tirages en noir et blanc, mais aussi son travail en couleur, obtenu à partir du procédé de transfert de couleur. Harry Callahan a été un des premiers à surmonter l’esthétique en vigueur du réalisme en faisant avancer la Nouvelle Vision, que László Moholy-Nagy a mis en place dans le New Bauhaus à Chicago, ainsi que la fameuse « photographie directe » d’Ansel Adams prise d’une manière innovante et incroyablement sensible.

Entre 1946 et 1997, le musée des Arts Modernes à New York a honoré toute l’œuvre photographique de Callahan, dans 38 expositions. Avec le peintre Richard Diebenkorn, Callahn a été le premier photographe a représenter les États Unis au Venice Biennale de 1978. Et pourtant, en Europe, le travail éclectique de Callahan est toujours considéré comme une rareté dans l’histoire de la photographie. En plus des photographies sur la nature et les paysages, l’œuvre de Callahan, s’étendant sur une période de presque 60 ans à partir de 1938, a saisi les moments lors de ses promenades quotidiennes à Détroit, Chicago, Providence, Atlanta et New York.

  • Pages

    300

  • Langue

    Anglais/Allemand

  • Date d'édition

    mars 2013

  • Taille

    29.6 x 24.6 cm

  • Éditeur

    Kehrer Verlag

  • Poids

    1805 gr

Pour connaître la disponibilité des livres,
merci de contacter Vincent et Stéphanie par téléphone au +33(0)1 42 92 03 58
ou par e-mail via le formulaire suivant :