Inextricabilia

Enchevêtrements magiques

39 

Rien ne semble relier a priori une sculpture d’Art Brut de Judith Scott, une statuette de divination nkisi du Congo, un reliquaire français du XVIIIe siècle ou des photographies captives dans un filet d’Annette Messager. Émanant de contrées, de cultures, d’expressions et d’époques différentes, ces créations entretiennent néanmoins de surprenantes parentés quant aux matériaux et aux techniques utilisés et au processus de création mis en œuvre. Les analogies sont frappantes dans la manière de lier, de ligoter, d’enchevêtrer ficelles de chanvre, cheveux, cordons de cuir, fils d’or, brins d’herbe, raphia, cordes ou bandelettes de tissu. Qu’elles soient végétales, organiques ou métalliques, ces fibres assemblées – ingénieusement cousues ou entrelacées, nouées avec force, prises dans des enchevêtrements inextricables – composent des objets hautement symboliques. En effet, les ressemblances entre ces productions ne sont pas uniquement formelles et stylistiques : chacune de ces pièces est dotée de valeurs réparatrices, purificatrices ou protectrices afin de conjurer le mal. Elles jouent dès lors un rôle spirituel, religieux ou magique. Leurs auteurs pensent-ils établir grâce à elles une relation entre l’ici-bas et l’au-delà?
Le catalogue de l’exposition Inextricabilia. Enchevêtrements magiques propose de démêler ces entortillements, ces entrelacs qui donnent forme à l’indicible et à l’insaisissable. Tout comme l’exposition, il invite à un étrange vagabondage parmi des créations aux multiples confluences.

  • Pages

    200

  • Langue

  • Date d'édition

  • Taille

    22.7 x 28 cm

  • Éditeur

    Flammarion

  • Poids

    1187 gr

Pour connaître la disponibilité des livres,
merci de contacter Vincent et Stéphanie par téléphone au +33(0)1 42 92 03 58
ou par e-mail via le formulaire suivant :