Karl Blossfeldt : Les Essentielles

49 

Karl Blossfeldt, Les Essentielles, sous la direction de Ann et Jürgen Wilde. Introduction et notices par Hansjôrg Küster 160 pages, 70 planches et 70 vignettes en bichromie. Karl Blossfeldt (1865-1932), grand pionnier de la photographie de plantes, n’était ni un photographe ni un botaniste. Professeur au musée des Arts décoratifs à Berlin, il portait au monde des plantes un intérêt d’ordre artistique et didactique : passionné par la structure des végétaux- « qui constitue leur plus haute forme artistique née de leur fonction  » -, il a voulu la rendre visible, notamment à des fins comparatives, par le moyen de la photographie. Blossfeldt s’est lui-même fabriqué un appareil à plaque avec lequel il a photographié les plantes – qu’il avait généralement collectées et disséquées en personne – avec un grossissement de deux à huit fois, à partir de 1898, essentiellement pour un usage pédagogique. Au total, cet ensemble comptera près de 6000 photographies. A la fin des années 1920 et au début des années 1930, il publie deux livres, Les Formes originelles de l’art (1928) et Le Jardin merveilleux de la nature (1932), qui auront une profonde influence sur les artistes de son époque, enthousiasmant les surréalistes comme les tenants de la Nouvelle Objectivité. Ces ouvrages ont assuré la célébrité de leur auteur et sont restés dans l’histoire de l’art et de la photographie comme des classiques du genre. Les Essentielles rassemblent les plus beaux  » portraits de plantes » à la fois rigoureusement objectifs et pleinement poétiques de Karl Blossfeldt. Ann et Jurgen Wilde, collectionneurs de photographies et fondateurs (entre autres) des Archives Karl Blossfeldt, ont acquis en 1974 les négatifs du photographe que possédait sa famille. Au fil des ans, ces archives se sont agrandies par l’intégration de documents privés, de tirages originaux et de collages. Les Archives Blossfeldt, section de la Stiftung Ann et Jürgen Wilde fondée en 2010, sont aujourd’hui rattachées aux Bayerische Staats-gemâldesammlungen, Pinakothek der Moderne, à Munich. Hansjorg Kuster (né en 1956) a étudié la biologie à Stuttgart-Hohenheim et il est, depuis 1998, professeur de phytoécologie à l’Institut géobotanique de l’université Leibniz de Hanovre. Ses recherches et ses publications portent principalement sur les fondements de l’écologie et sur l’histoire de la végétation et des paysages en Europe centrale.

  • Pages

    978

  • Langue

    Français

  • Date d'édition

  • Taille

    24 x 37 cm

  • Éditeur

    5 Continents

  • Poids

    1622 gr

Pour connaître la disponibilité des livres,
merci de contacter Vincent et Stéphanie par téléphone au +33(0)1 42 92 03 58
ou par e-mail via le formulaire suivant :