Le Douanier Rousseau

L'innocence archaïque

42 

Modeste employé des douanes, Henri Julien Félix Rousseau, dit Le Douanier Rousseau (1844-1910), est aujourd’hui reconnu comme l’une des figures les plus originales de l’art de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, un cas unique dans l’histoire de l’art européen. Cet autodidacte devenu peintre sur le tard ne commence à peindre qu’en 1871, en amateur passionné, sans culture ni métier. Il produit des paysages qui illustrent souvent les progrès techniques de son temps, des portraits, des sujets patriotiques et militaires, des scènes de la vie populaire et des vues d’un Paris qu’il ne quittera jamais. Mais sa notoriété est avant tout liée aux tableaux à sujets exotiques dont l’inspiration est nourrie par ses visites au Jardin des Plantes, au Museum d’Histoire naturelle, ou d’images empruntées aux dictionnaires, aux catalogues, aux livres de botanique ou aux chromos. Mais il serait vain de vouloir placer une étiquette sur le travail d’Henri Rousseau, sa peinture se refusant à toute tentative de catégorisation. L’histoire de sa réception repose ainsi sur une série de malentendus. Alternativement rejeté par les critiques pour son style « naïf », et apprécié par les artistes pour la même raison, le Douanier Rousseau se proclamait peintre « réaliste ».

  • Pages

    270

  • Langue

    Français

  • Date d'édition

  • Taille

    28 x 32 cm

  • Éditeur

    Hazan

  • Poids

    2000 gr

Pour connaître la disponibilité des livres,
merci de contacter Vincent et Stéphanie par téléphone au +33(0)1 42 92 03 58
ou par e-mail via le formulaire suivant :