LES MÉTAMORPHOSES DU BIJOU, 1880-1914

Dès la fin du xixe , la joaillerie devient un vecteur important de l’expérimentation formelle et de l’innovation plastique de son époque, grâce au développement des connaissances en matière de pierre, des techniques de taille et de sertissage. Livres et expositions permettent de mettre en valeur cet art décoratif de premier plan qui accompagne le romantisme dans ses derniers feux avant d’adopter le répertoire Art nouveau naissant.
Les paysages de l’âme, les songes et cauchemars du symbolisme imaginés par Lalique, Fouquet ou Carabin, de même que les formes et motifs empruntés à la Renaissance d’Eugène Grasset ou Lucien Gaillard cèdent la place à une faune et une flore issues d’un nouvel imaginaire biologique, aquatique et sous-marin, nourries par la vulgarisation des grandes découvertes scientifiques et de la pensée évolutionniste. Pour mieux représenter la nature, Vever, Lalique, Boucheron, Fouquet ou Nocq introduisent des matériaux nouveaux :
Corne, plume, éventail plus diversifié de pierres semi-précieuses.
L’étude des plantes comme des minéraux et cristaux, notamment grâce aux magnifiques planches élaborées par le biologiste Ernst Haeckel, ouvre également la voie, dès les années 1900, à un nouvel ordre décoratif révélant la structure cristalline des micro-organismes. Cette géométrisation tout en retenue ouvre le champ de l’abstraction et du mouvement Art déco qui s’affirmera dès les années 1910 avant de triompher dans les années 1920.
Accompagné d’un glossaire des matériaux et techniques et de notices biographiques des principaux acteurs de l’époque, cet ouvrage permet de comprendre la richesse et l’évolution stylistique du bijou et de le replacer dans l’art de son temps.

  • Pages

    192

  • Language

    French

  • Publishing date

    June 2023

  • Size

    22 x 28 cm

  • Editor

    Norma

  • Weight

    1444 gr

To find out about the availability of the books,
please contact our bookshop team by phone +33(0)142920358
or by e-mail using the following form